En quoi l’utopie est-elle une source d’inspiration pour les Sociétés ?

Licence III, S5 - Année 2010

Etude réalisée en groupe : Anthony Micoud / Aurélien Millefiori / Antoine-Frédéric Nunes / Marion Philippi / Violette Prost

 

Sommaire :

L'UTOPIE

• Les origines du mot : utopie / contexte de création, définition

LA NAISSANCE DE L'UTOPIE SOCIALE

• L'utopie dans l'histoire : de la littérature au programme politique

• La vision de l'homme conditionne l'utopie

DE L'UTOPIE AU PROJET

• L'utopie réalisée est-elle encore une utopie ?

• Quels espaces pour quels hommes ?

• L'utopie est-elle toujours pensée in-situ ?

•L'organisation détermine t-elle la spatialité de l'utopie ?

LA PLACE DE L'UTOPIE AUJOURD'HUI

• Y a-t-il encore des utopies aujourd'hui ?

• Que nous disent ces utopies sur notre société ?

 

pdf : Les utopies sociales Les utopies sociales

 

Extrait : 

Le mot utopia paraît pour la première fois en 1516. Il est crée par l’auteur anglais Thomas More (1478-1535) qui le donne en titre à l’un de ses essai. D’origine grec, ce mot est composé du substantif topos : « le lieu » et de deux préfixes dont on peut cumuler les sens : eu-topia signifiant « bonne qualité » et outopia marque de la négation. L’utopie définie en même temps « le lieu du bonheur » « lieu qui est bon » et le « lieu de nulle part », « lieu qui n’est pas ». Elle désigne finalement un lieu si agréable à vivre qu’il en devient inatteignable, inaccessible.

A son époque, Thomas More ne mesure certainement pas l’impact et l’importance du néologisme dont il est l’auteur. Il écrit Utopia dans un contexte de crises et de bouleversements majeurs qui voit naître un nouveau rapport à Dieu et à l’espace. Cette période capitale du XVIe siècle est celle Des Grandes Découvertes où le monde connu voit ses frontières s’étendre tandis que de nouveaux mondes font leur apparition. Des cartes sont dressées, des mappemondes et des globes sont réalisés, comme le célèbre Globe vert où figurent pour la première fois les contours du Nouveau Monde. L’invention de l’imprimerie permet l’essor de la pensée moderne et offre au courant humaniste les moyens d’une large diffusion. L’Angleterre connaît une grave crise : la féodalité se désagrège à la suite de la guerre des Deux Roses et les grands propriétaires fonciers enclosent leurs domaines (c’est le mouvement des enclosures). Les petits paysans sans terre ainsi que les soldats sans armée se retrouvent alors sur les routes et une effroyable misère règne.

C’est ce contexte particulièrement rude qui a forgé un besoin d’imaginer des utopies. Une solution qui apparaît clairement comme un départ pour un ailleurs meilleur, une contre-société débarrassée de ses malheurs.

Au regard des événements qui ont conduit à la création de ce genre littéraire nous avons pu constater que les acteurs de la société (industriels, écrivains…) avaient donné naissance à l’utopie. Plus tard il nous a semblé qu’au fil des siècles l’utopie avait une influence sur la société qui lui était contemporaine ; aussi nous nous sommes demandés en quoi l’utopie était-elle et avait-elle pu être une source d’inspiration pour les Sociétés ?

Pour étudier ces impacts nous nous sommes tout d’abord intéressés à la naissance de l’utopie sociale ainsi qu’à la place de l’homme dans ces réflexions. Par la suite, nous nous sommes interrogés sur les tentatives de certains, qui ont souhaité concrétiser leurs théories et ainsi passer de l’utopie au projet. C’est en effet là que la société semble s’être enrichie de ces réflexions. Pour finir, nous nous sommes penchés sur la place qu’occupe l’utopie aujourd’hui et sur les nouvelles propositions d’avenir.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site